Départ de la DDC de Jérusalem-Est: une honte pour la Suisse

Dans une lettre ouverte parue le 16.2.22 dans le Temps, plusieurs organisations juives et pro-palestiniennes, dont le CAP, accusent le président de la Confédération, Ignazio Cassis, d’avoir cédé aux autorités israéliennes sur le statut de Jérusalem-Est au mépris du droit international.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.